L’heure juste sur le cholestérol

L’heure juste sur le cholestérol

Partage sur
Share on facebook
Share on email

L’effet de la consommation d’œufs sur le taux de cholestérol sanguin a fait l’objet de nombreuses études depuis la fin des années 1990.

 

Une importante étude a été produite par les chercheurs de la Harvard School of Public Health et publiée dans le prestigieux Journal of the American Medical Association en 1999. On a analysé l’alimentation de 118 000 adultes (grand échantillonnage) sur une période de 8 à 14 ans (longue durée). Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que le risque de maladies cardiaques est le même, que l’on mange moins d’un œuf par semaine ou plus d’un oeuf par jour.

 

Les chercheurs affirment que manger jusqu’à un œuf par jour est sans risque pour les adultes en bonne santé.

Suite aux résultats de cette étude et de plusieurs autres, les recommandations officielles au Canada et aux États-Unis ont changé dès le début des années 2000. Il est maintenant reconnu par les professionnels de la santé que la consommation de cholestérol alimentaire en général et d’œufs en particulier n’influence pas le risque cardiovasculaire pour la majorité de la population. Ainsi, les personnes en santé peuvent manger 7 œufs par semaine.

 

Des décennies des recherches confirment désormais que le cholestérol alimentaire (comme celui retrouvé dans les œufs) a peu d’influence sur le taux de cholestérol sanguin chez la plupart des personnes. Ainsi, les lignes directrices actuelles pour la prévention et la prise en charge des maladies du cœur et des AVC ne recommandent pas de limiter la consommation de cholestérol alimentaire.

 

Voilà la preuve que la science et les connaissances évoluent sans cesse.